Plastique & Artisanat

Ce travail est le fruit de mon projet de DSAA.  Ayant été formé à travailler les résines, je me suis rendu compte que ces matériaux n’étaient pas pérennes ils sont donc incompatibles à la production d’objets d’arts de qualité, leur emploi se cantonne donc au domaine de l’éphémère et l’événementiel. Les résines sont en effet des plastiques thermodurcissables, contrairement aux plastiques de l’industrie qui pour la plupart sont thermoformables, ce qui permet leur recyclage. Les plastiques thermoformables sont également beaucoup plus résistants au temps, à l’eau et aux UVs.

Il existe une multitude de plastiques thermoformables, pour ce projet j’ai choisis de me focaliser sur le polypropylène, du fait qu’il soit omniprésent autour de nous, résistant et facile à transformer.

En travaillant ce matériaux, j’ai eu pour objectifs de lui attribuer une esthétique qui lui soit propre et de chercher des procédés de mise en forme adaptés à l’échelle d’un atelier plutôt qu’à celle d’une usine.

Mes recherches sont ici regroupées sous deux axes : // refonte de la matière // mise en forme .

 

// REFONTE DE LA MATIÈRE :

cropped-img_92861.jpg

La première étape de ces expérimentations fut de produire une matière exploitable à partir des objets en plastique de récupération, il a été nécessaire de les broyer pour obtenir des copeaux. À partir de ces derniers j’ai pu éditer mes propres plaques, le plastique révèle alors son propre langage, selon des combinaisons de couleurs et de transparences.

Échantillons – plaques de polypropylène recyclé -2016

 

// MISE EN FORME :

Sont présentés ci-dessous mes expérimentations de mise en forme par thermoformage, un processus de mise en forme couramment utilisé dans l’industrie. J’ai cherché à me réapproprier cette technique, en employant des contre-formes sculptées en plâtre, pouvant donner lieu à des éditions d’objets en petites série. Ces prototypes d’appliques murales sont réalisés en polystyrène choc, ils seront développés prochainement à partir de polypropylène recyclé, comme vu précédemment.

 

 

Je cherche également à mettre en place ma propre fonderie de plastique recyclé, en puisant dans les techniques artisanales de la fonderie de bronze ( cire perdu), mais également en reprenant le principe industriel du moulage par injection. Cette initiative renvoie au projet du designer Dave Hakkens, Precious Plastic et à mes aspirations pour le Do It Yourself.